Le recyclage des vieilles menuiseries : quel avenir pour les vieilles fenêtres ?

Vous rénovez votre maison et changez vos menuiseries ? Mais savez-vous ce que devient votre vielle fenêtre ?

Tour d’horizon de la valorisation des matériaux composant une fenêtre

LES VITRAGES

Simple, double ou triple, trempé, feuilleté : les vitrages non traités sont TOUJOURS recyclables !

Après démantèlement, la majeure partie du vitrage peut être réintroduite sous forme de matière première de recyclage (sous le nom de calcin) dans la fabrication de verre plat pour le bâtiment.

 

LES PROFILES DES CADRES OUVRANTS ET DORMANTS

  • Les Profilés PVC et Métalliques sont TOUJOURS recyclables. Ils sont réemployés en tant que matière première de recyclage pour fabriquer de nouveaux profilés de fenêtres.
  • Les Profilés en bois sont eux-aussi TOUJOURS valorisables :

▪ En tant que matière première de recyclage destinée à la fabrication de panneaux à base de bois, de parquets, ou d’éléments de mobilier.

▪ En tant que matière valorisable énergétiquement (combustible de substitution et charges pour cimenterie).

 

LES PIÈCES DE QUINCAILLERIE ET RENFORTS MÉTALLIQUES DES FENÊTRES

Ils sont également TOUJOURS recyclables pour servir de matière première pour la fabrication de nouvelles pièces métalliques.

 

Recycler ses menuiseries, à quoi ça sert ?

Idéalement, les composants des fenêtres sont recyclés pour servir à la fabrication de matières premières pour de NOUVELLES FENÊTRES.

Pourquoi ?

▪ parce que cela permet de réduire les impacts environnementaux des nouvelles menuiseries ainsi produites en diminuant les consommations d’énergie grâce à l’utilisation d’une matière première déjà transformée,

▪ et en conséquence, cela permet de ne pas utiliser de nouvelles ressources naturelles.

Mais, même si les menuiseries sont recyclées en dehors de leur utilisation d’origine, les matériaux sont évidemment valorisables dans d’autres filières (autres applications verrières ou autres produits PVC) et contribuent ainsi à abaisser leurs impacts environnementaux.

 

Toutes les menuiseries sont-elles recyclables ? Quelles sont les règles ?

Pour que les fenêtres puissent être recyclées ; il suffit simplement de NE PAS LES MÉLANGER dans une même benne.

En premier lieu, pour éviter les contaminations entre matériaux et permettre le recyclage de tous les composants, et ensuite pour éviter la casse.

Donc le principe est simple : 1 matériau –> 1 contenant/entreposage.

 

Et après, que devient ma fenêtre ?

Une fois entreposées et transportées dans des contenants dédiés, les fenêtres en fin de vie sont démantelées par des professionnels du recyclage.

Ce démantèlement permet la dissociation des composants, avant d’envoyer chaque matériau dans sa filière de recyclage pour être valorisé.

En Europe, la filière de valorisation du PVC est discutée par VinylPlus.

Pour expliquer un peu plus, VinylPlus est une entité juridique qui a été créée pour encadrer et fédérer les industriels européens du PVC autour d’engagements et de pratiques plus vertueuses.  VinylPlus est un Engagement Volontaire décennal de développement durable de l’industrie européenne du PVC. Par son programme, il a pour but de participer à la réponse aux enjeux et aux priorités planétaires du développement durable.

A ce titre, Vinyl 2010 a été le 1er engagement volontaire de l’industrie européenne du PVC. Il a construit un programme sur 10 ans pour faire avancer l’industrie du PVC vers la durabilité en se concentrant sur 4 leitmotivs :

  1. Minimiser l’impact environnemental de la production
  2. Promouvoir une utilisation raisonnée des additifs
  3. Soutenir les programmes de collecte et de recyclage
  4. Encourager un dialogue entre toutes les parties prenantes de l’industrie

L’industrie européenne du PVC a ainsi recyclé 5,7 millions de tonnes de PVC depuis 2000, empêchant ainsi le rejet de 11,4 millions de tonnes de CO2 dans l’atmosphère.

Rien qu’en 2019, ce sont 771313 tonnes de PVC qui ont été recyclées, soit plus de 96% de l’objectif 2020 du programme.

Et suite au plaidoyer de la Commission européenne pour que l’ensemble de l’industrie des plastiques accroisse encore davantage le recyclage, VinylPlus s’est engagé à recycler au moins 900000 tonnes de PVC par an en nouveaux produits d’ici 2025 – affirmant ainsi son rôle d’acteur majeur dans la réalisation de la stratégie européenne de développement de l’économie circulaire.

 

Plus d’infos sur le site de VinylPlus (en anglais)